Seite: 1 2 3 ()
Les problèmes réels rencontrés en pratique requirent souvent l'optimisation simultanée de plusieurs objectifs conflictuels. La notion d'optimalité disparaît pour les problèmes de ce type au profit de la notion d'efficacité. Une solution non dominée est une solution à partir de laquelle, il est impossible d'augmenter la valeur d'un objectif sans diminuer celle d'au moins un autre. Résoudre un problème d'optimisation multi-objectif, c'est déterminer complètement ou partiellement l'ensemble des solutions non dominées.
La mécanique des fluides est une partie de la mécanique et de la mécanique des milieux continus qui étudie les lois de l'écoulement des fluides. Ces fluides peuvent être des liquides ou des gaz. Le présent cours est une introduction à la mécanique des fluides, il est enseigné dans le cadre de la licence physique fondamentale, il pourra être également très utile aux étudiants de génie mécanique et génie civil.
Les applications de la mécanique des fluides sont nombreuses dans l'automobile, l'aéronautique, le génie civil, le génie chimique, l'hydraulique, l'aménagement du territoire, les hydrocarbures, la médecine
Le programme de mécanique des fluides comporte six chapitres permettant d'apprendre les notions de base de la discipline. Ce cours  permet d'acquérir des compétences pour le comportement statique, cinématique et dynamique des fluides incompressible en identifions les lois à appliquer pour certains problèmes tout en connaissant les hypothèses et les approximations. Il vous permet, également, l'acquisition des connaissances en écoulements compressibles.
L'analyse numérique est une discipline des mathématiques et de l'informatique. Elle s'intéresse tant aux fondements théoriques qu'à la mise en pratique des méthodes permettant de résoudre, par des calculs purement numériques, des problèmes d'analyse mathématique.

Le public cible : Les étudiants de 2 année licence math semestre 3.

Objectifs : A la fin de ces leçons l'étudiant sera capable de :

1.résoudre les systèmes linéaire avec différentes méthodes directes.
2.résoudre les systèmes linéaire avec différentes méthodes indirectes.
1- Présentation du cours

Le modèle OSI est un modèle théorique qui sert à normaliser le processus de communication des données dans les réseaux de communications. Ce modèle organise les différents services, fonctions et protocoles de communication dans des catégories distinctes. Chaque catégorie est une couche. Notons que le modèle OSI est représenté en sept couches.

Le cours Réseaux de communication Partie 1 permet aux étudiants(es) de la 2ème année licence en Informatique de maitriser le fonctionnement des deux premières couches du modèle OSI et de comprendre globalement le fonctionnement des autres couches de ce modèle.

2- Public ciblé
Ce cours s'adresse à des étudiants de 2ème année Licence en Informatique.


3- Pré-requis

L'étudiant (e) doit avoir une capacité d'analyse rigoureuse et méthodique.

4- Objectifs

Le cours réseaux de communication vise à introduire les réseaux informatiques, à connaître leur architecture et à maîtriser leur fonctionnement par rapport au modèle de référence OSI.

A la fin de ce cours, l'étudiant(e) sera capable de :
- déterminer les fonctionnalités des composants d'un réseau de communication.
- répartir les fonctions réseautiques selon les différentes couches d'une architecture de réseau de communication;
- analyser les protocoles réseaux par rapport au modèle OSI;
- réaliser des réseaux de communication en mettant en pratique les concepts et caractéristiques généraux de ces réseaux.
Description du cours: Ce cours consiste à définir les différents éléments structuraux rentrant dans la conception d'une construction. Nous allons présenter les fondations, les poteaux, les poutres, les longrines ainsi que les voiles périphériques. Public ciblé: Ce cours s'adresse aux étudiants de la deuxième année licence en architecture. Objectifs: A l’issue de ce cours, les étudiants seront capables de définir les différents éléments structuraux rentrant dans la conception d'une construction.
Comme son nom l’indique, le cours introduit le système d’information qui est un domaine pluridisciplinaire ouvrant la voie à plusieurs spécialités plus tard. Le système d’information est un outil par excellence de gestion et de pilotage de l’entreprise ; C’est grâce au SI, que toute l’organisation est alimentée en information qu’elle vienne de l’extérieur ou de l’intérieur. Avec ses différentes composantes (logiciels, infrastructure, procédures, acteurs, bases de données.. ;), il permet de collecter, traiter, mémoriser et diffuser la bonne information, au bon moment à la bonne personne. Le cours est structuré en trois unités d’apprentissage qui permettent à l’étudiant d’acquérir des connaissances pour comprendre progressivement les systèmes d’information, leur importance pour l’entreprise, leur typologie, et comment les concevoir. Ce cours permet d’introduire un type particulier de SI qui est le système d’aide à la décision qui sera détaillé en 3ème année. Ce cours, fait également le lien entre certains d’autres cours comme le cours sur les bases de données et le génie-logiciel.
La mécanique quantique est avant tout un ensemble de méthodes scientifiques, fondées sur des calculs mathématiques. Elle a un extraordinaire pouvoir prédictif, mais sa capacité d’explication est moins importante. Il est très délicat de parler de mécanique quantique, il est beaucoup plus aisé d’en faire. Nombreux sont les physiciens qui l’utilisent tous les jours, sans, de leur propre aveu, "y comprendre grand-chose". On conçoit alors qu’il est encore plus délicat de tenter d’en résumer les grands principes. Niels Bohr pensait que le plus grand obstacle à la compréhension de la mécanique quantique était notre langage, totalement inadapté aux observations microscopiques (si tant est qu’il le soit au monde macroscopique). Les mots ne sont pas les équations qu’ils tentent d’expliquer.
Elle se démarque de la physique classique par deux aspects : des règles différentes quant à l’additivité des probabilités, et l'existence de grandeurs physiques ne pouvant se manifester que par multiples de quantités fixes, appelés quanta, qui donnent leur nom à la théorie.
Ce cours est une introduction à la mécanique quantique qui permet de vous familiariser avec la théorie mathématique et physique décrivant la structure et l’évolution dans le temps et l’espace des phénomènes physiques à l’échelle de l’atome et en dessous pour décrire le comportement des particules et les échanges d’énergie entre la lumière et la matière à cette échelle et dans tous les détails.
LE GLOBE TERRESTRE
le globe terrestre fait partie du système solaire, il montre des structures externes (sur la surface) dans le continent (montagne, plane ...) et dans l'ocean (talus, ride midéo-oceanique....) et aussi une structure interne (noyau, manteau, croute).
ce cours est destiné aux étudiants de première année biologie.
Ce cours vise à rendre l'étudiant capable de
• Différencier les différentes enveloppes de la terre ainsi que sa structure interne.
• Connaitre les proprités physiques et chimiques de chaque enveloppe.
• Différencier les relièfs continentaux et ceux océaniques.
Cette partie du cours est une introduction aux méthodes de la géométrie descriptive, destinée aux étudiants de 1 ère année licence architecture, scindée en deux unités d’apprentissage qui permettent aux étudiants d’acquérir des compétences en matière de la représentation d’un point, d’une droite et d’un plan sur les deux plans de projections en épure et en 3d.
Tout en développant sa vision dans l'espace à trois dimensions et sa pensée graphique, à la fin du cours l'étudiant sera capable de :
-Définir la géométrie descriptive.
-Comprendre les concepts et les principes de base de la géométrie descriptive.
-Représenter un point, une ligne et un plan sur les deux plans de projections en épure et en 3d.
Cours : Rappels de probabilités

Ce cours introduit les concepts essentielles des modèles probabilistes: définition d’un événement, des probabilités discrètes ou continues, des probabilités conditionnelles et de la notion d’indépendance en probabilités.
Après avoir défini la notion de variable aléatoire, celles de lois décrites ; continues. Espérance et variance d’une variable aléatoires.
Résume de cours.pdfRésume de cours.pdf
Seite: 1 2 3 ()